Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]

  Aller en bas

Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Shanell Kingston le Ven 18 Juil 2014 - 4:31

Message


"Je sais que c'est bizarre venant de ma part parce que c'est moi qui ai lancé ce chaos, mais je sens que c'est à moi d'y mettre fin."
- Jermaine Kingston, 28 Août 2006.

Clinton Township, Lycoming County en Pennsylvanie (2014
L'air chaud et lourd d'été se montre étouffant alors que la chaleur se dévoile étranglante. On entend au loin des conversations alors que plus près se mêle à celles ci une respiration difficile. Le rayon de soleil qui traverse la légère ouverte du mur de fond vient s'écraser sur le front moite de sueur d'une femme dont les cheveux bruns mal-coiffés et mal-entretenues racontent la troublante histoire. Elle est assise sur le rebord de son lit, se balançant d'avant en arrière, alors que son regard vif et tremblant oscille entre l'évier dont quelques gouttes tombent à intervalle aléatoire et les barreaux fermés de sa cellule. Elle relève brusquement sa maigrichonne main tremblotante avant de gratter frénétiquement son bras gauche laissant sur sa peau blanche d'un teint maladif et pâle, de violentes éraflures qui ne tardent pas à saigner. Alors que son irritation se stoppe enfin, la femme affaiblie par une pesante insomnie se couche sur son lit dont le matelas lui paraît si dur. Se recroquevillant alors, on l'entendra grelotter de froid dans l'étouffante chaleur du four qu'est sa cellule. La fine couche de sueur contre son bras dénudé du débardeur qu'elle porte reluit légèrement alors que la cellule s'ouvre dans un effroyable grincement du métal rouillé des barreaux. La femme se relève alors, essuyant les larmes qui s'écoulaient fraîchement le long de ses joues alors qu'elle vient se relever, sortant alors de l'obscurité de sa cellule pour rejoindre les rayons du soleil de l'extérieur. Accompagnée de sa geôlière, elle défile dans les ternes et insalubres couloirs du State Correction Institution. Ses yeux bruns cernés de profondes cernes sont fixés vers le sol, ne se relevant pas un instant vers les autres femmes qui saluent la pauvre taularde. Les voilà désormais face à une porte où la femme rentre, laissant sa geôlière au seuil de celle ci. La main contre son bras, toujours a déchirer frénétiquement la chair de celui ci, elle observe les différentes détenues qui composent le cercle de chaises au centre de la pièce. Elle s'approche alors d'un pas rapide et honteux, venant prendre place à son tour, parmi ses semblables.
Commence alors une réunion où chacun se livre à sa guise, dévoile ses peines, ses peurs, ses rêves. Les récits les plus émouvants paraissent, des espoirs naissent alors que des sanglots s'écoulent sur le visage de certaines.

"Allez y Christine, vous pouvez tout nous dire.. Personne ne vous jugera."
Ses paroles firent trembler la Junkie dont le regard agité se fixait sur chacune des femmes de la pièce. Après une longue inspiration, et une double minute, Christine vient s'exprimer vers le reste du groupe, pour la première fois depuis sa peine. Sa cage thoracique se resserre face au stress, et visiblement à son manque. La douleur lui semble insupportable mais elle finit par se lever ajoutant alors d'une voix aussi faible que ses muscles et aussi tremblantes que les os qui la maintiennent debout "Je suis Christine Boyce et je suis accro au Crack". Ses paroles semblent la calmer un court instant alors qu'elle ne reprenne son discours. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, elle ne viendra pas parler d'elle mais de son ancienne famille, aujourd'hui brisée.

"J'ai une magnifique fille... Elle a 16 aujourd'hui, une grande fille.. Magnifique.."
Jefferson, Los Santos dans San Andreas. (1998)

Jermaine Randall Jr Kingston à 16 ans.
Les pneus du véhicule crissent en face du County General Hospital de Jefferson. À l'intérieur, un jeune homme d'à peine 16 ans dont la carrure lui donne la vingtaine. Sa main posée sur le crâne dévoile clairement son actuel malaise. Il frotte les les poils naissants de son menton, alors qu'il détourne son regard vers le conducteur les yeux pleins d'inquiétudes.

Tu dois assurer négro, tu fais ton taf' ce soir !
Après ses paroles, le conducteur vient alors taper contre l'épaule gauche de Jermaine qui semble totalement désemparé avant de passer sa main sur son crane dénué de chevelure. L'adolescent descend alors du véhicule, se dirigeant d'un pas lent vers l'entrée de l'hôpital où il ne tarde pas à trouver la porte de la salle de travail. Les cris de sa petite amie lui transpercent le cœur, paralysant le jeune homme. C'est alors sa conscience qui lui donne la force d'entrer dans la pièce où il découvre Christine dont le visage est strié par la douleur, entrain d'accoucher.
L'adolescent s'approche de sa petite amie suante de douleur, venant alors placer sa main dans la sienne, la fixant longuement dans son effort endolori. Presque une heure vient séparer l'arrivée de Jermaine et celle du bébé. Alors que l'adolescent fixe longuement sa petite ami qui lui sourit de bonheur, fatiguée par le travail et la douleur, le médecin et les sages femmes sortent délicatement l'enfant qui ne tarde pas avant de prendre l'air pour la première fois. "Félicitation, c'est une belle petite fille, Mademoiselle Boyce !" dit le medecin avant de placer la petite fille rouge de sang sur le ventre de sa mère sous le regard émerveillé de Jermaine. L'une des sages-femmes arrivent alors, une petite plaquette en main, un stylo de l'autre, elle offre son plus grand sourire avant de questionner les deux parents sur le prénom du nouveau né. Christine pose alors son regard fatigué sur son petit ami, un léger sourire exténué sur les lèvres, ajoutant alors :


"On va l'appeler Shanell.. Shanell Eileen Boyce."
[justify]Le cordon coupé, la mère se voit séparer de son enfant par les sages-femmes qui rapidement lui donnent son premier bain. Shanell est alors remise entre les mains de son père. Leur premier contact se fait d'abord timide, le regard plongé sur sa fille dont les yeux encore fermés rappellent sa proche naissance, Jermaine serre contre lui sa petite fille. Il la regarde pendant de longues secondes, fier de sa progéniture avant de lui parler pour la première fois, la berçant doucement entre ses bras musclés protecteurs.
"Salut Shanell.. J'suis ton Papa.. Moi, j'dois faire en sorte que t'es toujours un toit sous lequel vivre, et de quoi manger dans ton assiette.."
Il continuera alors longtemps son Speech sur le rôle d'un père, alors que sa petite fille le fixe longuement de ses yeux encore neufs. Les paroles de Jermaine le font longuement réfléchir, le laissant se rendre compte de ses responsabilités qui naissent en même temps que Shanell. Le jeune homme de 16 ans encore fauché par le manque de travail et son jeune âge porte ses premières pensées sur le futur confort de sa petite fille..
Idlewood, Los Santos dans San Andreas. (1998)


Les années passent lentement, les âmes et les êtres grandissent, d'autres s'éteignent.
L'hiver a atteint Los Santos, fouettant la peau des plus frileux et glaçant les chaussées en déposant sur celles ci d'épaisses couches de poudreuse.
Jermaine continue sa routine journalière, ayant pris lui aussi part à la distribution de poudreuse pour subvenir aux besoins de sa petite fille et de sa reine blanche.
Le vendeur se doit d'être observateur et attentif afin de cerner le client mais également les possibles vautours qui tournent autour de son précieux butin. Les deux yeux fatigués de Jermaine scrutent chacun des passants et des automobilistes, témoignant alors de des qualités du jeune vendeur de 24 ans. Ses deux mains cherchent la chaleur, fourrées dans les poches de son baggy, n'hésitant pas à caresser les quelques flacons de crack qui trainent dans sa poche. Les minutes passent lentement sur le Corner de l'intersection d'Idlewood Blvd et de King Street avant qu'une voiture dont l'état délabré rappelle la situation des comptes du conducteur s'arrête devant le jeune homme. Jermaine s'approche alors du véhicule, encore alerte du moindre évènement. À l'intérieur, un caucasien rongé par le manque de poudre dont les yeux cernés par la fatigue, le front trempé de sueur, l'agitation et son ton agressif et méfiant vers le jeune vendeur rappelle l'état, se tient au volant du véhicule. L'échange se fait rapidement avant que Jermaine ne se redirige vers les King BloCks, encore choqué par la vue du Junkie. Le père de famille se torture l'esprit en permanence, partagé entre l'image de la décadence qu'il crée par son activité et les besoins de sa fille & de sa petite amie. La vue des nombreux billets entre ses mains le mettent rapidement d'accord. La main du grand Jermaine pousse la porte de l'appartement 12 du Block 100. La petite Shanell alors agée de 8 ans est assise sur le canapé, les yeux scotchés sur la Télé. Un grand sourire se dessine sur les lèvres du père à la vue de celle ci. De l'autre côté de la pièce sur le lit, est allongée Christine qui semble totalement ailleurs. Les yeux fermés, un sourire niais. Jermaine s'approche alors de sa petite amie, tout content de la voir dans son sommeil. Son regard est comme celui du premier jour, plein de passion et de fierté alors qu'il s'approche, posant sa main contre les rebords du lit. Le jeune père de famille se braque alors, comme surpris et choquée. Les bras tremblants contre le lit, comme agressés par les lentes paroles de sa petite amie, encore sous l'effet des substances consommés. Il finit par se détourner, les yeux fermés alors qu'il passe ses mains contre son visage, tentant d'oublier l'image de la pipe à crack et de sa petite amie sous l'effet de blanche.Le temps ne fit qu'aggraver les choses alors que la jeune dealer vendait pour le bien de sa famille, sa petite amie et la mère de sa fille se dérobaient, s'abandonnant à la dangereuse douceur de la drogue.
Ils se séparèrent. Brutalement, sans prévenir, après un coup d'gueule du couple, les valises étaient faite et le Taxi attendait. Shanell qui comprenait juste qu'elle ne partait pas que temporairement, sentait sa gorge se resserrer en observant la neige du quartier d'Idlewood. Quartier qui l'avait fait vivre mais qui avait également détruit sa vie. De son côté, Jermaine effondré, voit quant à lui sa fille et sa reine partirent. Seulement le crack, aussi pur qu'il soit, est une souffrance que certains sont prêts à ressayer, quitte à s'allonger contre l'obscurité et à taper dans la violente et triste vie des accros.


Dernière édition par Shanell Kingston le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:56, édité 7 fois

avatar

Shanell Kingston
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Shanell Kingston le Ven 18 Juil 2014 - 4:32

Message

Suite à venir bruh !

avatar

Shanell Kingston
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Mack187 le Ven 18 Juil 2014 - 4:33

Message

Une tuerie, grouille-toi d'écrire la suite!

avatar

Mack187
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par bang aka le boss le Ven 18 Juil 2014 - 5:35

Message

rabbit




avatar

bang aka le boss
Top Dawg


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par MELO le Ven 18 Juil 2014 - 6:12

Message

Tuerie bouge ton uc pour ma suite !!

avatar

MELO
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par SMok3R le Ven 18 Juil 2014 - 13:45

Message

J'attends la suite x)



avatar

SMok3R
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Commandant Kenzy le Ven 18 Juil 2014 - 15:33

Message

cheers



  ShockWave

avatar

Commandant Kenzy
Top Dawg


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Shanell Kingston le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:58

Message

Nouveau chapitre en ligne - Chap.1 : The White Queen

avatar

Shanell Kingston
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Mack187 le Jeu 28 Aoû 2014 - 13:37

Message

Toujours aussi plaisant à lire.

avatar

Mack187
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par kra0uL le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:43

Message

YG Pushazz! a écrit:Toujours aussi plaisant à lire.

ptdr ce vieux pointeur jsuis sûr tu lis même pas


 

avatar

kra0uL
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par D2A. le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:42

Message

YG Pushazz! a écrit:Une tuerie, grouille-toi d'écrire la suite!

avatar

D2A.
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par Guest le Jeu 28 Aoû 2014 - 21:36

Message

Cool, j'attend la suite.

avatar

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shanell Eileen Kingston : A Dopefiend's Ghost. [NEW]Message par B-Fly le Jeu 28 Aoû 2014 - 21:39

Message

Oui, vraiment pas mal, on lit facilement et ça donne envie pour la suite !



avatar

B-Fly
Top Player


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum