Story of a future Piru (v0.2)

  Aller en bas

Story of a future Piru (v0.2)Message par Jaden_Howard le Ven 2 Mai 2014 - 15:01

Message

THE BEGINNING


J'ai maintenant quatorze ans, et comme par hasard, mes parents n'ont voulu déménager que lorsque j'commençais à peine à apprécier mon quartier, car oui, j'ai pas traîné à Ildewood toute ma vie, non, non... J'habitais au Texas, à Dillon, c'était la putain de belle vie là-bas, enfin pour moi, j'habitais pas dans une putain de château Britannique, mais bon, j'appréciais beaucoup le coin où j'habitais et c'était largement suffisant.


Je vivais d'ailleurs avec mes deux soeur, Sheila et Rihanna, pas la chanteuse non, juste une petite chieuse qui n'arrêtait pas de m'emmerder, y'avait aussi mon petit frère Adam, il était un gamin lui, ouais... 
A cette époque, j'avait.. neuf ou huit ans j'crois, et j'me prenais déjà pour le Roi du monde, j'étais un gars très ordinaire, vraiment normal, qui allait a l'école chaque matin.. Ah oui! L'école, la pire torture au monde, le truc c'est que je pouvais m'en passer moi, car bon.. J'avais pas besoin de ce genre de truc, et puis, j'connaissais des gars qui étaient plus riches sans avoir aucun foutu diplôme, mais bon on reviendra plus tard sur ce point, donc ouais, l'école, on m'obligeait carrément à y aller et c'était vraiment pénible, d'autant plus que les foutus professeurs, qui au passage, se foutaient carrément de nous, ne venaient presque jamais, et au cas ou ils se décidaient à montrer leurs petites gueules de merde, c'était pour nous taper sur les doigts, merde! Des foutus châtiments, on s'croirait au XXe siècle bordel de merde.

On peut dire que j'étais un foutu enfant à problème, mais même si c'était comme sa, j'avais peur au fond de m'faire virer, ma mère allait piquer une putain de crise si jamais elle entendait sa, sans parler du gros ta de merde qui vivait aussi avec nous et qui me servait de beau-père, et qui n'hésitait pas de m'foutre une raclée royale à la moindre occasion qui se présentait, j'détestais vraiment ce gros taré, mais j'en voulais aussi un peu à mon putain de vrai père, mon père biologique quoi.. C'était un foutu vrai gangster lui, ouais, un VRAI gangster, je l'admires même si j'le connais pas vraiment, j'sais pas si tu me suis mais c'est comme sa, c'est ma putain de fierté de l'avoir comme père, ma mère m'dit toujours qu'il a du boulot, bla bla bla... Mais moi, j'connais la vérité, j'sais qu'il s'est fait chopé par les foutus fédéraux et pourquoi? Car il faisait tout pour assouvir nos besoins, TOUT. J'suis pas au courant de toute l'histoire, mais je vous ai dis l'essentiel.
Car bon, tout ce qu'on peut noter de mon père, c'est que c'était un gars avec une fierté et un amour-propre, un gars courageux, un vrai homme quoi! Et J'serais comme lui un jour, j'en suis sûr ouais..

J'suis pas un gars qui aime écrire, non pas du tout, mais j'me rends compte, là, en en écrivant tout sa dans ce petit cahier tout bousillé, que c'est cool de dire ce qu'on à dire, enfin, on le dit pas strictement parlé mais.. enfin voilà quoi! J'ai remarqué aussi, en me révisant, que j'ai pas parlé de ma putain de gueule haha, j'aurais bien voulu joindre une photo, mais comme j'suis un putain de flemmard, j'vais pas aller chez le photographe, donc bon, vous allez vous contenter de... m'imaginer.
Ouais alors, j'commence par le haut : mes cheveux, j'vous le dis direct, j'ai pas les putains de cheveux d'Elvis Presley, ah non, j'ai des cheveux plutôt court ouais, et plutôt frisés, j'mets des tresses africaines t'sais selon mon humeur, j'ai une gueule de négro, rien d'spécial quoi, un simple foutu négro, je n’enlève jamais ma petite chaîne du cou, elle n'a pas vraiment de grande valeur, c'est un petit truc simple en argent mais en tout cas, elle était à mon père, donc pour moi, ça vaut tout l'argent du monde..


J'adores aussi mettre la tenue des Dillon Lions, c'est la seconde équipe de foot américain du lycée, tout le monde veut faire parti de l'équipe ouais, même moi, j'penses d'ailleurs être le meilleur coureur d'la ville, j'suis juste encore trop jeune pour intégrer l'équipe, j'paries que j'pourrais les laisser sur le banc de touche, mais bon, chez eux, ils sont vraiment à cheval sur les règles, surtout le coach, donc j'préférais attendre pour pas griller ma chance de venir dans l'équipe. 
Je porte généralement des dickies ou d'autres trucs qui soient assez larges, j'aimes pas avoir les couilles serrées entre elles donc voila.. Quoi d'autre? Ah oui les chaussures, les fameuses chaussures ouais.. J'crois que c'est l'unique truc que mon beau-père m'ait acheté depuis qu'il habite chez nous ouais, il m'a acheté une sacrée paires d'Air MAX, c'était vraiment la classe à l'époque ouais, et c'était plutôt cher, mais bon, il faisait sa juste au départ, maintenant, même si je fais n'importe quoi, il m'filera aucun, AUCUN sou.

J'vais parler un peu de mes frères et soeurs, car j'considères que la famille, la VRAIE famille c'est très important ouais.. Ouais alors Adam est mon cadet, comme j'vous ai dit, il a huit ou neuf ans, j'en sais plus rien, de toute façon il reste lui aussi un vrai négro, il m'a jamais cramé à la maison, ni à la rue, quand j'faisais une connerie, et j'le respectes pour sa, il reste quand même un gars calme, contrairement à quoi, qui suit plutôt hyperactif, c'est comme le Yin et Yang, mais bon, j'arrives pas à rester planté dans un coin yo! J'ai besoin de faire un truc moi, j'ai besoin de dépenser mon énergie merde!

En parlant de mon frère j'vais vous parler d'une petite anecdote qui nous ait arrivée, ouais, c'est assez récent oui, ça m'fait toujours rire, donc un jour, lorsqu'on habitait encore au Texas, ma mère nous a envoyés chercher quelques baguettes de pain, la boulangerie était loin, c'pour sa que j'avais horreur de faire ce genre de course, mais bon quand faut y aller, faut y aller, j'avais rien à foutre, comme d'hab' donc, autant faire un p'tit truc. Donc voila, en route, c'était un Dimanche d'été, à midi, bordel de merde, quel soleil, j'ai cru à un moment que mon crâne commençait à fondre et le truc c'est que j'avais pas de casquette ni lui d'ailleurs hé.. Bref! On est en route, et y'a aucun mec dans la rue, carrément, y'a personne, on s'croirait presque dans un Western, tu vois l'genre? Elle nous avait donné un billet de cinq dollars, ça avait une valeur phénoménale à mes yeux, en faisant l'compte un peu, j'voyais que j'pouvais me prendre une trentaine de bonbons, un foutu pétard, des chewing gum et une ... GLACE! Une glace ouais! A ce moment, j'rêvais d'un foutu bassin rempli d'eau gelée, mais une glace aurait fait l'affaire.. 


Même si j'étais le plus vieux, ma mère avait filé l'argent a Adam, car c'était le plus responsable d'entre nous d'eux, mais j'savais qu'il allait m'filer quand on allait sortir, car comme j'vous ai dis c'est un vrai négro, donc comme prévu, il m'a donné l'argent, et alors quand j'lui ai dis que j'devais pisser, il s'est retourné, vraiment innocent ce gars, donc voilà, sans qu'il s'en rende compte, je m'étais vite cassé en courant, j'allais pas resté HAHAHAHA, j'étais vraiment content ce jour-là, j'avais acheté tout ce que j'avais prévu d'acheter, puis au retour à la maison, j'ai vu mon frère pleurer, ma mère était pas loin, j'ai pensé d'abord que j'étais dans une belle merde mais ma mère avait l'air d'être apeurée, j'me suis dis que j'avais complètement foiré ouais, mais la, j'la vois venir me prendre dans ses bras, BORDEL! Qu'est-ce qui se passait.. ? Eh bah putain, il s'est passé que mon putain de petit frère, mon négro adoré m'a couvert, ENCORE, il avait dit qu'on s'était fait volés, et qu'il s'était enfui, j'remercierais jamais assez mon frère pour avoir fait sa, d'ailleurs, en voyant comment il a réagi, j'ai jamais pensé à lui refaire le coup, au contraire, on partageait tout depuis ce jour.

ARRIVÉE


Des mois et des mois s'étaient passés, et tout roulait comme d'habitude, j'étais vraiment à l'aise, mais cet enfoiré de Victor, mon beau-père a eu l'idée de tout foutre en l'air. Il a trouvé du boulot à Los Santos, une ville clouée au fin fond de l'univers, et comme par hasard, il a voulu que je viennes avec lui. J'ai eu comme prétexte l'école, les études, toute cette merde, mais y'avait rien à faire, sa parole était d'or, mais pour moi elle valait de la merde. Bref, déjà qu'il foutait mon quotidien en l'air à Dillon, il va m'foutre mon AVENIR en l'air maintenant, en m'obligeant à aller à Los Santos. 
J'avais réussi à intégrer l'équipe des Dillon Lions, j'étais le plus jeune d'entre eux, et j'étais déjà une star. Tout le monde me disait que j'avais un avenir prometteur là-bas, que j'allais avoir une putain de bourse, que j'allais passer pro. Mais tout ça, tout ce rêve était parti en fumée, à cause d'un fils de pute, je le hais.
J'avais débarqué à Los Santos, et ma mère commençait déjà à me manquer, ce qui m'étonne le plus, c'est que mon petit frère et mes deux sœurs aussi, dire que je les supportais pas. En tout cas, ce déménagement m'a fait comprendre une chose, c'est qu'on ne prend conscience de la valeur de quelque chose que quand on la perd, et c'était vrai.
On s'était installés à Idlewood, dire qu'il n'avait trouvé que ce foutu quartier malfamé. Il m'arrivait d'entre des coups de feu, tard la nuit, ou des cris. J'comprenais vraiment rien à ce qui se passait dans ce coin de la ville. Je m'étais carrément calmé depuis mon arrivée là-bas, et j'osais même pas approcher les gars qui traînaient vers chez moi. Ils ressemblaient à des criminels, avec leurs vêtements et leurs bandanas rouge. J'avais vite compris qu'il y avait un gang là-bas, c'était les Bloods, j'en avais entendu parler d'eux, et ce qu'on me racontait sur eux, c'était pas des histoires pour enfants, non. J'avais entendu parler du "One hundred fifty stitches"  Les 150 points de suture, ça consistait à taillader le visage d'un passant au point qu'il ait 150 PUTAINS de points de suture. Ça faisait peur, mais l'pire, c'est qu'ils faisaient sa pour s'amuser.
Au moins, vous comprendrez pourquoi j'osais pas traîner avec eux, ni même leurs parler.
L'truc, c'est que quelques uns d'entre eux allaient au lycée, j'faisais tout pour les éviter. Un bon moment était passé, et j'avais compris que rester cloîtré chez moi était pas la bonne solution, en plus, j'pouvais pas rester avec mon beau-père et ses putes, j'me suis donc décidé à sortir de chez moi.


To be continued.


Dernière édition par Jaden_Howard le Dim 6 Juil 2014 - 18:46, édité 4 fois

avatar

Jaden_Howard
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Story of a future Piru (v0.2)Message par Commandant Kenzy le Ven 2 Mai 2014 - 15:49

Message

Essaye de décrire ton personne au début, caractère/émotion/physique etc sinon le reste c'est un bon début.



  ShockWave

avatar

Commandant Kenzy
Top Dawg


Revenir en haut Aller en bas

Re: Story of a future Piru (v0.2)Message par Jaden_Howard le Ven 2 Mai 2014 - 20:54

Message

J'ai rajouté un petit truc, c'est surtout une description physique de moi, et ça montre le caractère de mon personnage, comment il réagit etc...

avatar

Jaden_Howard
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Story of a future Piru (v0.2)Message par Soun le Ven 2 Mai 2014 - 21:01

Message

Super background, j'apprécie franchement surtout les anecdote avec le petit frère!



avatar

Soun
Top Dawg


Revenir en haut Aller en bas

Re: Story of a future Piru (v0.2)Message par Jaden_Howard le Ven 2 Mai 2014 - 22:52

Message

Ca fait plaisir, j'éditerais en fonction de ce qui se passe IC.

avatar

Jaden_Howard
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Story of a future Piru (v0.2)Message par Jaden_Howard le Dim 6 Juil 2014 - 18:46

Message

Mise à jour.

avatar

Jaden_Howard
New Player


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum