Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 Juin

  Aller en bas

Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par LeanBoyyy le Dim 24 Mar 2013 - 15:32

Message







J'sais même pas pourquoi j'écris sur c'cahier, on dirait une gamine de quinze ans qui raconte ses histoires d'amour à la con avec son p'tit copain qui l'aime même pas, qu'est juste avec elle pour la fourrer un bon coup, ouais. Au cas où un enfoiré d'type trouve c'te "journal", j'vais m'présenter vite fait, histoire qu'il puisse voir c'que c'est d'pas avoir la vie facile, enfin bon, j'dis pas non plus qu'j'ai une vie d'merde, mais en tout cas, je l'aime, moi et pas tout le monde voudrait prendre ma place, surtout ces enfoirés qu'ont une baraque à Richmond.


J'm'appelle Jeffrey Parker, mais à Idlewood, c'est Lean. J'suis arrivé sur la cote Ouest y a plus d'une dizaine années, j'devais avoir treize ans, j'en ai vingt cinq maintenant, être né le 22 février c'est cool, t'es majeur avant tout l'monde, donc tu peux faire toute les conneries avant eux. J'viens d'Harlem, un des endroits les plus chaud d'New York. C'est là qu'j'ai eu mes meilleurs souvenirs, tout allait bien, c'était sans problème que je grandissais avec ma mère, parce qu'mon enfoiré d'père, bah j'l'ai jamais connu, il a pas assumé ma paternité, enfin.. C'est ce que ma mère me disais, j'en saurais jamais plus. J'ai pas d'frère, ni de sœur, j'dois avoir deux trois cousins qui sont éparpillés dans toute l'Amérique, enfin bon, c'est pas l'plus important. J'ai passé mon adolescence à Ganton, c'qui est plutôt bizarre, surtout qu'maintenant, j'les déteste, ces fils de putes. J'ai bossé à l'école, contrairement à c'que tout les blancs d'Richmond croient, ouais, j'ai eu un diplôme en Gestion, mais bon, ça m'a jamais servi, ils voulaient pas m'recruter surement parce qu'ils voyaient où j'habitais ou parce qu'j'étais tout simplement un black.


Il m'a pas fallu longtemps avant d'connaitre les habitants d'Idlewood, au début, j'ai eu deux trois embrouilles, puis ça s'est calmé, c'était encore à l'époque où j'étais un tox' qui pesait 50 kilos tout mouillé, putain, la honte.. En quelques semaines, j'ai montré c'que je valait et les gars qui pesaient sur Idle' commençaient à savoir qui pouvaient compter sur moi. J'me suis fait tatoué une étoile dans le cou et une courone sur la main gauche, ça veut dire beaucoup où je suis, ça veut dire que t'es un putain de Kingz, ouais, un Kingz, en gros que t'es bientôt un vrai gangster, un vrai Bloods. J'faisais mes petites affaires avec des gars en qui je pourrais leur donner ma vie pour les sauver, certains maintenant sont morts, comme Wigga, le seul blanc en qui imposait autant de respect, même si c'était un p'tit con, j'l'aimais bien. Y avait aussi mon negro KLV, ça a été le premier mec avec qui j'ai fait mes premiers coups dans c'putain de quartier, j'ai fumé mes premiers spliff avec lui, dealé mes premiers grammes, tabassé mes premiers enfoirés d'putains. Y'avait Ghost aussi, un bon gars ce mec, j'me souviens, j'avais un peu peur de lui, il imposait aussi.. En quelque mois, j'étais devenu un vrai négro, j'me suis fait serré par le FBI alors que j'étais avec une fille plutôt sympa, d'ailleurs, j'sais même pas c'qu'elle est devenue.. A ma sortie, j'ai eu mon bandana, j'étais enfin devenu Piru.




Dimanche 24/03/2013 à 14 heures 23.


J'suis tranquillement chez moi, à l'heure qu'il est, devant la télé, d'ailleurs comme d'habitude, y a rien, putain, ça m'fait bien chier d'ailleurs, en plus j'dois changer de bandage deux fois par jour et j'trouve pas l'sommeil à cause de tout les bleus qu'j'ai prit sur la gueule y a deux trois jours. Putain quand j'y repense, j'ai grave merdé sur ce coup, j'pensais que tout allait s'passer comme il fallait mais ces PD d'latinos avaient dû sentir le coup, j'me suis prit deux putains d'balles, tout ça pour qu'un p'tit con, Tyler, me montre qu'il a une grosse paire de couilles bien accrochées. A peine sorti d'l'hopital, j'ai rejoins Kaydee, Kow et K', et j'leurs ai expliqué c'qui c'était passé, et comme si ça suffisait pas, bah ils m'ont cogné dans un coin, à trois. J'savais plus quoi leurs dire, j'sentais qu'ils étaient déçus d'c'que j'avais fait, mais merde, maintenant c'est fait, et j'compte bien m'faire pardonner.

Samedi 30/03/2013 à 18h46.


Aujourd'hui c'est un putain d'jour noir, un jour qui restera gravé dans ma putain de tête. Ouais, un d'mes frères, un d'mes putain d'frère est mort, Brandon.. J'ai entendu c'te rumeur en m'baladant dans la rue, c'était deux gamins qui en parlaient, ils disaient qu'il avait été découpé à la tronçonneuse dans un putain d'restaurant italien, j'sais plus quoi faire, c'était un bon ce mec, j'lui ai presque tout apprit, j'lui ai montré comment ça marchait ici, j'ai déconné avec cet enfoiré, c'était un putain d'frère, j’espère qu'il repose en paix là-haut, j'ose pas imaginer comment est sa mère en c'moment même. J'ai jamais autant respecté un blanc-bec comme lui, à part c'petit con de Connor, il avait du courage, et j'pouvais compté sur lui, même après c'qu'il avait fait à Soun.. Chez nous, quand un de nos frères part, on lui dit "Blood In Blood Out" j’espère vraiment qu'il sera enterré dignement.. Tu vas me manquer Brandon, tu vas manquer au quartier entier mec.. Repose en paix.

Lundi 01/04/2013 à 18 heures 38.

Putain d'week end de folie, grâce à lui j'ai un peu oublié la mort de Brandon.. Après avoir écrit, je suis sorti dehors, c'était calme mais il pleuvait, et ici, c'est rare qu'il pleuve, mais putain, quand y pleut, c'est genre des inondations de partout et c'est des goutes qui font la taille de la main qui te tombent sur la tête. Le seul truc dont je me rappel ce jour là, c'est que j'ai croisé Alisha, je me souviens qu'on s'est calés chez moi et on a enchainé les spliffs, dans la soirée j'avais du me prendre quatre ou cinq gros purs dans la tête, pareil pour elle, en plus je m'étais fait un putain de Purple Drank, j'en avais jamais bu un aussi chargé qu'ça. On a parlé puis au fil de la soirée, j'me suis rapproché d'elle, et sans difficulté, on était tellement déchiré que je comprends mieux maintenant pourquoi je me souviens presque plus de rien. Après je vais pas rentrer dans les détails, mais putain ça faisait plus de six mois que j'avais pas baisé, depuis que j'étais sorti de prison, j'avais rien trouvé à me mettre sous la dent, mais rien que d'y repenser, j'ai déjà envie de remettre un coup dans elle. Le lendemain, je me suis réveillé, elle était déjà parti avec son petit frère et sa mère, je crois que c'est ce qu'elle m'a dit. J'ai direct tracé dans ma salle de bain, j'ai vu une grosse marque de rouge à lèvre sur ma joue, ça m'a fait déliré sur le coup, qu'elle ai pensé à faire ça. Après m'être douché, j'ai tchecké mon téléphone, j'avais reçu aussi un message d'elle, elle me disait au revoir et merci de ce que j'ai fait, de la soirée et toute ces conneries. J'ai rien branlé du tout ce jour là, je suis resté enfermé chez moi, en essayant de pas trop repenser à Brandon, ça me fait chier quand même pour ce mec..
Là je viens de rentrer, on s'est tous retrouvé devant chez Kow, pour aller voir ces salopes de krabs, vraiment des petites salopes ces négresses, quand j'y repense, ils se chient vraiment dessus, on tournaient tous à les chercher, on a niqué leurs voitures, leurs palissades et tout le reste, et ces CONNARDS de flics se pointent, et d'un coup, on voit ces salopes apparaitre de nul part, on leurs a sauté dessus, j'avais jamais vu ça. Dans la soirée j'devais aller voler un putain de whisky, enfin c'est c'que disait Dwayne, mais bon, après faut voir la gueule qu'il avait, pendant le trajet j'ai parlé de ma nuit à Jonas et lui, et putain Jonas a mal réagit, j'crois qu'il aime bien Alie et d'avoir volé son coup ça s'fait pas trop, mais bon, maintenant c'est trop tard, et j'compte pas la lâcher, pas comme j'ai fait pour Lina, surtout pour que ça finisse comme avec elle..



Jeudi 11/04/2013 vers une heure vingt de l'après-midi.


Qu'est ce que je fou ici, sérieusement, dans une putain de cellule, avec des chiottes qui puent la merde, et des grosses salopes de négresses. J'ai trouvé un vieux papier en coincé entre le chiotte et le mur, j'suis entonné de voir que je suis pas le seul à écrire ici, mais en tout cas, je le remercie le mec, même si c'papier doit avoir quarante putains d'années. J'en reviens pas de m'être fait prendre, pour deux putains d'armes coincés dans mon fut', connard de ritals, si ils existaient pas le monde serait parfait, ou presque, ouais. Je sais pas quoi faire en taule, j'arrête pas de penser au quartier, à mes potes, à Alie, mais bon, ils viennent me voir, c'est cool ça.. Le pire, c'est que je reste pas calme en prison, hier on a saigné un enfoiré, avec K', qui lui aussi s'est fait chopper, pour la même raison que moi, le type c'était un blanc, on l'a massacré dans les douches, je sais même pas d'où il sortait, ce trou du cul. Sinon dans ma cellule, je fais des pompes, je lis des livres à la con, je pense au métier que j'aurais pu faire, si j'étais pas parti en couille, enfin merde, j'dis de la merde, je l'aime ma putain de vie, mais y a pas à dire, la prison, ça fait réfléchir.. J'espère que je sors bientôt, j'en ai marre de tourner dans ma cellule, et une chose est sûr, quand je rentre, je vais devoir bouger mon cul cinquante fois plus qu'avant.


Lundi 15/04/2013 à 7 heures 24.


J'me suis réveillé tôt, la plaie que j'ai reçu la veille me relance, j'ai l'impression qu'on m'arrache la joue, merde, en plus de ça, dans mon sommeil, j'ai du me casser la gueule, j'me suis retrouvé par terre, et pas moyen d'redormir avec Alie qui me prend tout les draps et la place.
Hier, c'était le Beat-In, la cérémonie organisé tout les dimanches où on parle des problèmes du quartier, des p'tits cons qui l'habitent, des flics, de tout quoi. A la fin de ça, K' m'a dit de m'avancer au milieu, devant tout le monde. Il a sorti un putain d'couteau et c'est là que j'ai eu c'te saloperie d'balafre, il m'a dit en gros que j'étais une personne de confiance, et que j'étais maintenant un Soldia. Il m'a chopé par le cou et m'a foutu un putain de coup tout le long de la joue, je pissais le sang, merde. Au bout d'un moment j'me suis dis que, finalement cette balafre, ça fait pas si mal sur mon visage, enfin je trouve.. Après cette soirée, on a fait une balade avec Alie dans tout L.S., on a été boire un coup en ville et on s'est rentré chez moi, j'me sens bien avec elle, elle m'prend pas la tête et j'deconne bien avec elle, à ma sortie de prison, j'ai claqué au moins 1500 balles pour un collier en or avec des diamants dessus, comme quoi, l'argent n'compte pas pour elle, j'espere au moins qu'elle l'aime autant que moi.

Dimanche 28/04/2013 à 2 heures 02.


J'arrive pas à trouver le sommeil, Alie dort bien profondément à coté de moi, et moi, je suis là comme un con à écrire sur ce cahier de merde, pourquoi je fais ça ? Je me demande bien, mais bon j'ai l'impression que ça me fait du bien, alors je continu à vider toute mes pensées dessus. Merde, quand j'y pense, ma vie se résume à quoi mis à part vendre cette foutue drogue pour des clients dont tu vois leurs états se dégrader de jour en jour. Pour eux, t'es leur dieu, et tu leurs vends ce qui leurs permettent d'atteindre leurs paradis, ouais, c'est comme ça j’interprète ça, et quand t'y prend du recul, c'est lugubre..
Avec toute ces conneries, il y a pas longtemps j'ai fait une grosse connerie, ouais, j'ai forcé sur l'alcool, les medocs, la drogue, toutes ces merdes, tout mes vices, quoi.. J'suis parti dans le coma, j'y suis resté deux jours entiers, les médecins pensaient que je m'en sortirait pas, je sais pas comment est-ce possible que je sois encore là, peut-être qu'il y a une raison, je dois peut-être pas caner maintenant, j'ai peut-être un truc à finir, dans ce monde de fou.
Alisha vient d’emménager chez moi, il y en a pas beaucoup de mes petites copines, qui ont fait ça avec moi, je crois que j'ai trouvé la bonne, celle avec qui je finirais ma vie, celle avec qui je mourrais, celle qui me soutiendra quand j'irais mal, la femme de ma vie quoi, ouais, j'ai rencontré sa famille tout à l'heure, et je suis plutôt étonné qu'elle veuille continuer à vivre avec moi en voyant le manoir de son beau-père. Ce mec là a tout réussi, il vit sur MullHolland, il a une voiture de sport, et sa maison donne une vue sur tout LS, il a la belle vie, alors que moi, je vis dans une vieille maison sur le point de s’effondrer, dans l'un des quartiers les plus chaud de cette foutue ville, et j'arrive encore à satisfaire celle que j'aime, je me dis que je m'en sors plutôt bien, des frères tombent tout les jours, et moi je suis encore là, c'est peut-être un don de dieu un coup de chance, ouais.. Vaudrait mieux que j'aille me coucher, faire le philosophe, c'est pas pour moi..


Vendredi 07/06/2013 à 17 heures 41.


Ça fait longtemps que j'ai pas écrit sur c'te cahier, j'ai pas eu trop le temps, en même temps, entre les problèmes avec les fédéraux et ceux du quartier, j'suis souvent occupé.. J'ai toujours pas changé d'attitudes et j'ai toujours les mêmes putains de mauvaises habitudes, je fume, je bois et j'avale des médocs en boisson, tout ça, à longueur de journée.. Si quelqu'un lit un jour ce journal, il pourra peut-être croire que je mène une belle vie : c'est vrai, j'ai le respect, l'argent et tout ce que je veux quand je veux, et je le dis, c'est peut-être vrai, mais la personne qui lira, elle aura pas connu les envers du décors, qui sont pas tout le temps roses, c'est clair.
En ce moment, le business tourne bien, je me ramasse pas mal de thune, tout ça en m'occupant juste des plans que j'ai chez moi, il suffit juste que je les entretiennes et que je prépare les pochons, pour le reste, j'ai formé une petite équipe avec quelques gars du quartiers, la plupart sont encore tout jeunes, et c'est ça que j'aime, c'est que ces enfoirés la sont prêt à tout pour se faire respecter alors qu'ils sont plein d'innocence, de naïveté, ce sont des personnes, qui apprennent très vite et qui te prennent comme exemple, ils veulent te ressembler. Ces gens là, faut pas les lâcher, et ça, ça se voit directement sur leurs gueule qu'ils sont pas là pour se gratter les couilles ou s'taper des branlettes dès qu'ils peuvent, ils veulent le respect, l'argent et la réputation, eux, c'est des vrais charbonneurs quoi.
Je me concentre plus particulièrement sur un d'eux, un gamin un peu enrobé, j'ai toujours le don de trouver la perle rare parmi ce monde rempli de connards. Je veux le former pour qu'il devienne un des Kingz des plus respectédu quartier et ayant le plus de connaissance sur notre culture, Dylon, c'est son nom, mais dans la rue, c'est Biggie. Ce negro-la me fait faire les couilles en or, je rigole pas, le seul problème, c'est que ce négro a pas encore les couilles assez grosses pour se faire sa propre opinion ou pour se défendre, il m’obéit au doigt et à l'oeil, et si il me lâchait, je sais pas comment je ferais pour refourguer toute la came qui sort de ma maison, c'est sûr, en bref, ce petit là est la personne de la situation.




Dernière édition par Lean' le Sam 8 Juin 2013 - 12:11, édité 2 fois

avatar

LeanBoyyy
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par Snap. le Dim 24 Mar 2013 - 16:05

Message

Bien joué le Backround jolie Smile.

avatar

Snap.
Top Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par therealBuck le Dim 24 Mar 2013 - 16:22

Message

Bon début, hâte de pouvoir lire la suite gros !



avatar

therealBuck
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par LeanBoyyy le Lun 25 Mar 2013 - 20:08

Message

Merci !



avatar

LeanBoyyy
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par LeanBoyyy le Lun 1 Avr 2013 - 23:44

Message

MàJ !



avatar

LeanBoyyy
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par Laps le Mar 4 Juin 2013 - 3:48

Message

Holly wateeeeer I love you

avatar

Laps
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey "Lean" Parker - The road to Redemption. - 07 JuinMessage par LeanBoyyy le Sam 8 Juin 2013 - 12:11

Message

Big MàJ, je l'avais pas fait avant.



avatar

LeanBoyyy
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum