Background - Journal - Alisha Davis - 6 Juin

  Aller en bas

Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par DYS le Mer 20 Mar 2013 - 0:57

Message








Comment commencer ? Par où commencer ?
Faut peut-être que je dise que j'm'appelle Alisha, Alisha Davis et que j'écris sur ces pages histoire de m'vider la tête.
J'ai pas d'histoire particulière de famille venant d'un peu partout dans le monde dont les membres serraient dangereux ou quoi que ce soit, mais au fur et à mesure de ce que je vais raconter il faudra en présenter quelques uns.

Pour commencer par moi, -réellement je me demande pourquoi je l'écris ici, j'ai pas comme projet de finir amnésique ou d'oublier ma vie- je suis née à l’hôpital All Saint de Los Santos, un certain 26 juin '95.
Là je vais bientôt avoir 18 ans, je comprends par vraiment l'utilité de ses chiffres, que j'en ai 5, 15 ou 30, y a que le type de personnes qu'on voit et les activités qu'on fait qui change, mais sinon, c'est juste des chiffres de plus en avant vers la fin de tout..
J'étais fille unique, avant, d'un père peu bavard, et d'une mère que j'adore plus que tout au monde. Tout deux venaient de milieux complétements différents, mon père venait d'Harlem, il en était sortit pour chercher un boulot bien payer qui lui a permis de voyager et de rencontrer ma mère, il m'a beaucoup parler de lui, de quand il était jeune, de quand il avait mon âge, il m'disais juste "fais attention", j'aurais voulu savoir de quoi je devais avoir peur, hélas, il ne me l'aura jamais dit.

En même temps, j'étais jeune, j'avais neuf ans quand il est mort. Il avait jamais le temps pour rien, à la sortie de l'école parfois, il m'oubliait ou arrivait en retard de plusieurs heures, il a même pas eu le temps d'épouser ma mère.
Moi je comprenais pas tout, mais je posais pas non plus de questions, j'étais pas très curieuse petite, je me contentais de suivre mon train de vie quotidien; une routine dans laquelle j'avais plongée pour ne pas regarder les problème du monde, et pour oublier que parfois mes parents en avaient eux aussi.
Je me rappel de la semaine d'avant sa mort, comme si ça avait été la seul que j'avais vécue près de lui.
Il était heureux, ma mère l'était aussi, quelque chose avait changé entre eux. Il devait la demander en mariage, et avait quitter son travail pour s'occuper un peu plus de nous, mais il y a eu ce soir ... ce soir là, où, pendant qu'il allait acheter une bague pour ma mère, il se passait un cambriolage dans la bijouterie au coin de la rue, lorsque la police est arrivée sur les lieux, sans même qu'il y aient de sommations, mon père fut abattu sur le bord de la route.



Ma mère a continuer de s'occuper de moi seule, en fin de compte je me demande si ce n'est pas ce qu'elle a toujours fait ..

Je me rappel qu'on voyageait souvent, ma mère venait du Suriname, elle nous a fait partir voir la quasi-totalité des Antilles mais quand mon père nous quitta, elle décida alors de se poser quelque part et de ne plus repartir, c'est comme ça qu'on est revenu sur Los Santos, près de Glen Park, on louait une maison pas trop loin du salon de coiffure où elle travaille toujours actuellement. Finit l'enfance, ce moment là, j'ai bel et bien 17 ans, je vais plus en cours mais je l'aide quelque fois au salon quand je ne m'occupe pas de Daevon, mon petit frère.
Mais là je m’égare, j'en parlerais plus tard..
Ma mère donc, aujourd'hui a 38 ans, elle a rencontrer un type que j'aime pas du tout, que ça soit dans sa manière de parler, ou ses manières tout simplement .. Monsieur est riche il peut tout acheter, il peut tout faire, et pourtant, .. il nous sort pas de la merde.


En plus de ça, il s'habille mal et je crois que même moi je pourrais lui apprendre à mieux s'exprimer ..
Ce type est né avec une cuillère en argent dans la main .. Fils de patron il a récupérer l'entreprise de ses parents dans le textile, il fout rien de ses journées et ramasse du fric à n'plus quoi savoir en faire.
Il offre plein de cadeaux à mère, on dirait qu'il tient vraiment à elle, mais moi des fois j'ai l'impression d'parler avec un gamin.

Y a pas longtemps je me suis encore engueuler avec ma mère à son sujet, maintenant elle veut que je me prenne en main donc je suis partie vivre ailleurs. Sur Idlewood, mon loyer est pas trop cher, je suis en colocation avec des gens que je croise même pas pendant la journée. Des fois c'est dur sans sous, je dois me débrouiller pour manger, m'habiller et tout ça sans demander à ma mère et son toutou blanc.

Ce qui me manque le plus c'est mon petit frère Daevon, j'en ai brièvement parler plus haut.
Daevon, il a 5 ans, il pose pas trop de questions, il me rappel mes années d'gosse.
C'est ma p'tite bouille d'ange, il est intelligent il comprends tout ce dont je lui parle. Moi, ça me chagrine quand il me raconte que son rêve c'est de nous sortir de ces quartiers pour qu'on prenne de longues vacances sur une ile.
Je vais le voir à 16heures souvent quand il sort de l'école, en ce moment je le vois de moins en moins puisque ma mère ne veut plus me voir de peur que je l'influence à faire de mauvaises choses...








16 Mars 2013 / 22 Heures 07

J'ai commencer à écrire qu'aujourd'hui mais j'dois absolument parler d'hier..
J'étais contente que Broderick ai fait l'premier pas, il m'a offert un bouquet d'fleurs, c'était mignon et j'me suis rendue compte que ne pas lui répondre sur le coup ça risquait d'changer trop de choses, quand j'suis aller l'voir, j'étais contente de pouvoir m'accrocher à lui, restée dans ses bras, en oubliant tout ce qui nous entourait.
C'est con à dire mais ça aura été très passagé, le soir je me suis embrouillé avec ma mère, elle m'avait fait comprendre que je devais vivre ma vie, trouver un job avant d'avoir un mec, et ne plus trainner dans ses pates, c'est pour ça que j'étais partie sur Idlewood, et là maintenant elle me reprochait de ne pas être venue l'aider au salon de coiffure, elle m'a demander mes clefs et m'a dit de ne plus revenir ..
Y a quelque chose qui lui montre trop à la tête et ça commence à m'prendre la mienne.
Après ça, j'étais ailleurs, j'm'en voulais de ce que j'avais pu dire, et j'realisais que je verrais de moins en moins Daevon à cause de ça .. Je suis partis à la pizzeria pour me changer les idées, totalement perdue dans mes pensées j'ai pas répondu quand Broderick m'a appelé dehors, il pensait que je lui avais volontairement mis un vent devant ses potes ... Arrivée devant la pizzeria y avait ce gars, je me rappel jamais de son nom je sais juste qu'il a plus d'20 ans, il m'a demander si ça allait, et s'est installé à ma table pour manger sa pizza.
Broderick est venu et c'est là que tout est partit en Live avec ses potes, Lina est arrivée pour prendre ma défense et globalement la soirée s'est terminée dans le sang .. Celui de Jonas.
Tout ça pour un putain d'Fanta.. J'arrive pas à m'sortir ça de l'esprit, j'ai mal dormis cette nuit, j'espère que ça se tassera à l'avenir, car je peux pas vivre comme ça, en m'disant qu'un Fanta d'merde avait faillit coûter la vie d'un type qu'est plus jeune que moi.

16 Mars 2013 / 23 Heures 54

On est bientôt demain, je sors de l'hôpital là, malgré l'aspect lugubre de la bâtisse, j'ai plutôt passé une bonne soirée au chevet de Lina, elle à l'air d'aller mieux, je suis contente pour elle.
Là bas j'ai pu rencontré Snap, qui était venu la voir, il m'a expliqué un peu plus tard qu'il avait fait des chose impardonnable à son sujet.. J'comprends pas, il a l'air de tenir énormément à elle..
Finalement je m'rends compte qu'c'est dur la vie, les sentiments tout ça .. on s'déchire pour un rien.
Enzo m'a expliqué qu'il s'était pris un coup d'bouteille dans l'arrière du crâne par Brod' et Jonas, j'espère quand même que c'est pas eux qui se serrait vengés sur nous plus tôt dans la soirée en nous tirant dessus .. ça s'est passé tellement vite .. Y avait ce gars avec nous, Tyron .. Je l'ai pas revu depuis, et on m'a dit à l'accueil d'All Saint qu'il n'y avait aucune chambre au nom d'un certain Tyron, je sais pas si écrire tout ça m'aide à m'vider la tête mais je vais essayer quand même d'aller dormir un peu. Demain on verra c'qu'il se passera.







Dimanche 17 Mars - 21h47


La journée avait plutôt bien commencée, j'avais réussi à dormir, surement à cause de la fatigue qui se cumulait sans cesse depuis quelques jours. Mais j'avais réussi à dormir ! Je me sentais bien ce matin, j'ai du refaire mes bandages à l'épaule mais même ça j'ai pas trouvé que c'était une corvée. Je suis sortie et aujourd'hui j'avais l'impression que j'respirais un air neuf. Finallement je crois que j'm'y attache à ce quartier. En, fait j'm'attache à certaines personnes du quartier, je pense que c'est plutôt ça.
Mais tout ça j'aurais du l'écrire ce matin, car j'en ai oublier tout les meilleurs détails.
Au début j'étais partie pour voir Lina à l'hopital, elle a demandé si elle pouvait sortir et même si elle souffre énormément quand elle se déplace je suis contente qu'elle se rétablisse et qu'elle soit de retour à Idlewood.
J'sais pas trop pourquoi je l'ai pas écris avant mais Lina c'est elle qui m'protège ici, c'est ce qu'elle m'a dit, puis elle me rends quelques services aussi. Moi je suis aller vendre de l'herbe pour elle, c'est pas comme si j'y avais jamais touché, mais j'en avais jamais vendue. J'avais une légère boule au ventre à chaque fois qu'une voiture de police passait dans le coin mais finallement tout s'est bien passé.

Puis la journée à commencée à prendre une autre tournure, beaucoup plus maussade, quand Broderick à voulu qu'on parle .. Toute le reste de la soirée, j'ai pas arrêté de penser, j'pensais à tellement de chose en même temps que je sais plus vraiment ce qu'il se passait dans ma tête. Par contre le temps est passé anormalement vite pendant ces instants.
J'étais assez perdue, entre la haine et la tristesse, un mélange qui faisait revenir cette boule dans mon ventre mais pour des raisons complétement différentes.
Kany m'a dit que des rumeurs tournaient maintenant sur moi, je sais pas vraiment ce que Broderick est partis raconté. Mais bon ... comme j'ai répondu, "Si j'pouvais j'dirais que j'm'en bas les couilles" .. à l'instant même où sortaient ces mots j'ai eu comme l'impression que pour eux, tout était plus facile. Je veux dire on est tous dans la même merde dans c'monde mais j'avais le ressentit qu'aucuns de ceux qui m'entourait n'avait de problèmes, aucun ne se prennait la tête.

J'voudrais faire pareil .. Mais j'y arrive pas, j'écoute la musique là, ça me berce, ça me fait sourir, tout ces rythmes qui bougent me donne l'envie de retourner dehors, et de passer une bonne soirée.


Dimanche 17 Mars - 23h15


La soirée que j'ai passée restera mémorable, on est partis avec Kany près de la plage, on a même eu l'droit à un tour en bateau, c'était .. C'était Génial !
Kany il est super, j'peux lui parler d'tout, il m'comprend et il m'juge pas.
J'espère vraiment qu'ça va continuer comme ça.








Lundi 18 Mars - 23h58


Pffiouu .. Dûre journée à rien faire aujourd'hui, télé, bouffe, siestes, merde faut vraiment que je trouve du taff. On peut pas dire que j'ai grand chose à dire, mais j'suis sortie quelques minutes.. peut-être bien une heure ce soir.
Kany il m'a présenté "P'tit négo", c'est un gamin qui doit avoir a peu près l'même âge que Daevon. ça craint un peu qu'un gosse puisse sortir dans la rue aussi tard ... Mais, faut dire qu'il nous aura bien fait rire quand même. Puis après y en a eu un deuxième, plus vieux par contre.. Heuresement que Lean était là pour les calmer quand ça s'embrouillait, honnêtement j'suis pas prête de m'occuper d'bambins pour l'instant, il nous a pas trop expliqué mais il avait des béquilles et il semblait un peu énervé ce soir, enfin il était plutôt froid avec les deux petits, j'ai eu un léger sursaut quand il s'est mit à leur crier dessus, j'avais pas passer énormément de temps avec Lean, j'le pensais beaucoup plus calme. Y avait surement d'autre évênements qui rentraient en cause pour qu'il pousse la gueulante comme ça.
Globalement on aura quand même bien rit, en début de soirée, d'autant plus quand on s'est foutue d'la gueule du gars qui s'baladait un sextoy à la main.
Bref, cette page serra plus courte que les autres, car rien faire toute la journée ça fatigue et que je vais aller me couchée.






Jeudi 21 Mars - 01h58

Aujourd'hui, Enfin maintenant c'est hier il s'est passé un paquet d'trucs ... Mais j'pense qu'il faut que j'me sorte l'essentiel le reste peut être zapper ..
D'abord dans la soirée, ça a encore tiré dans l'quartier .. Un Latino qui s'était fait tabasser a envoyer plusieurs chargeur dans l'tas, et y a eu 2 ou 3 gars qui s'sont fait touchés, c'était la merde, ça fuyait dans tout les sens au début, puis c'était un peu l'foutoir et la panique quand tout le monde est revenu.
Après ça y avait ce gars là .. Les gens dans l'quartier le respecte tous, ils l'appellent Kow je crois, je le connais pas trop, j'sais juste qu'faut pas l'chercher et qu'faut pas s'embrouiller avec. Donc dans la logique des choses, dès qu'il m'a demander de m'changer, j'ai suivis c'qu'il disait comme un ordre .. Je sais pas si c'en était un, ou si c'était juste un conseil. Mais c'est vrai qu'ici, beaucoup sont habillés en rouge, en tout cas plus que dans les autres couleurs, et le bleu c'était plutôt mal vu.
Bref, au final j'me suis changée et en ressortant Lean m'a dit de venir, on a passer la soirée aux HLM dans la piaule de Dwayne, y avait Rudy, Dwayne, Lean et merde je m'rappel même plus d'tout le monde, pour une fois j'kiffais vraiment le fait que le lendemain j'avais rien d'prévue, car là, la nuit est longue et qu'j'ai un mal de crâne qui m'donne la sensation qu'ma tête va explosée. J'lui avais prévenue que j'tenais mal l'alcool, mais Lean restait là que si on buvait les bouteilles qu'il trainaient. Donc on a fait ça dans un jeu de dés; on a joué, et J'AI perdue !
Alcool, Queen Green, tout pour bien s'posée .. au fond d'une baignoire d'eau froide.
Mais globalement j'ai passée une soirée plutôt sympa. Ces enfoirés s'sont bien foutu d'ma gueule, alors qu'y a que moi qui ai vraiment bu ! Ou peut-être pas, j'sais plus trop.

Malgré tout, Lean il m'fait penser à un père protecteur, jeune comme père mais protecteur quand même, il m'a ramenée jusqu'à chez moi pour pas m'laisser dans la chambre de Dwayne avec eux. C'est pas que j'avais peur d'eux, y en avait qu'était carrément bien défoncés, ils dormaient debout, mais ça m'rassurait de passer la nuit chez moi et puis en plus sur l'moment j'étais claquée. Faut que j'dorme et que j'récupère bien car je vais avoir du mal au réveil.


La page du 23 Mars semble avoir été arrachée.



Lundi 25 Mars - 14h07

Hier soir, j'ai compris beaucoup mieux tout c'qu'il y avait dans l'quartier.
J'savais déjà un peu qu'il s'y passait des trucs; ces tatouages qu'ils portent tous, la façon dont ils parlent parfois en ajoutant des chiffres, toutes ces armes qui circulent..
On m'a dit de venir à une sorte de réunion du quartier, il y avait tout les types les plus respectés, ainsi que Dwayne, Jonas et Broderick. Tout l'monde était en rond, et lorsque Kow venait à appeler un nom, l'individu ciblé allait alors se placer au milieu.
Le premier c'était Broderick, ils lui ont posé pleins de questions, complimentés sur certains points puis ensuite ... Ils se sont tous jeter sur lui, il avait l'air mal en point. J'observais Jonas et Dwayne qui ne bougeait pas, et donc j'ai préférée tenir ma place, fixant la scène sans même dire un mot, sans même lâcher un souffle, et puis ..
J'aurais fais quoi contre tout ces gars ?
Certains me soulèvent surement avec seulement 2 doigts.
Après y a eu le passage de Dwayne et Jonas.. J'appréhendais le fait qu'on m'appelle par la suite. Ce qui c'est passé, évidemment, sans que l'on me tabasse, néanmoins. Les "grands" du quartier comme certains les appellent, les plus anciens, ont déballé ce qu'ils pensaient tous de moi. Il y avait du bon .. du moins bon.. et l'histoire avec Jonas qui est revenue. J'évitais toutes mauvaises réponses pendant que Lina prennait ma défense. Je voulais imaginer que j'étais ailleurs, mais non .. j'étais bien là. Au final, quelques gars sont restés dans la pièce pendant qu'on était quelques autres à sortir de la maison.
Une fois dehors, j'ai demander à Jonas de me suivre, pour pouvoir m'expliquer avec lui, et m'excuser.. Les mots ne sortaient pas vraiment comme je le voulais, mais je crois qu'au final, on est resté en bon termes. Je voudrais pouvoir parler calmement avec Broderick aussi, si l'occasion se présente, mais il semble plutôt bien déterminé à me haïr pour le restant de ses jours... voire des miens ..

Lundi 25 Mars - 23h08

Ce soir, on est partit faire un tour à la salle de boxe qu'il y a dans le quartier, près de la pizzeria. Il y a eu pleins d'combats. Dans un élan pris à cause de Lean, je suis montée sur le ring, mais personne voulait venir, Ah Ah je savais que j'étais trop forte. Puis c'est lui qui a grimpé, pour venir contre moi. Oops, le seul mot qui traversait mon esprit, je suis redescendue carrément d'un étage. Mais Lean a été sympa, au final il tapait pas trop.. Bon ça me faisait chanceler à chaque fois qu'il assénait un coup, et ce même s'il y allait pas fort, alors que moi en donnant tout ce que je pouvais, mes attaques ne le faisais pas bouger énormément.
J'en retiens quand même un bon instant de ce "combat" sur ce ring, même Joe m'a dit que je pourrais bien m'débrouiller si j'avais de l'entrainement. Je songe un peu à m'y mettre, faire un sport de défense, car dans le quartier c'est plutôt utile.

En repartant, c'est Kow qui m'a ramenée. Finalement il est pas si effrayant qu'il n'y parait, il est même plutôt sympa avec tout le monde, mais j'ai pu voir à plusieurs reprises qu'il faut vraiment pas lui manquer de respect. Que ça soit lui, ou beaucoup d'autres d'ailleurs.




Samedi 30 Mars - 1h17

Là j'rentre tout juste de chez Lean, de chez Jeffrey, depuis quelques jours c'est comme un rituel de chaques soirs, s'envoyer le plus de joins possibles pour relaché lourdement la pression qui pèse parfois le soir sur le quartier. La journée a été plutôt lourde aujourd'hui.
Entre les embrouilles avec les types de Ganton, les embrouilles avec les flics, et le séjour de 2heures au poste de police au cente ville.. Putain, ces types attise une haine profonde auprès de tout les quartiers qu'ils approchent et font les lèches-culs des riches.. Entre l'autre qui dit qu'une fille qui traine les rues est forcément une pute, - Fils de salope,
tu pues l'vécu - et l'autre afro-américaine qui veut faire de l'esprit en disant que j'fais la négresse qui tue l'honneur de notre ethnie. La culture vole bas chez eux, .. Les Afro-Américains font partit du peuple, plus qu'étant une petite ethnie, on est pas des Kanaks .. Merde !

Bref, les bons moments s'font souvent rares en actuellement, j’essaie d'en profiter au maximum, en plein d'un d'ceux là, Lean m'a révéler beaucoup d'choses .. ça a .. disons .. casser du mythe. ça vaut pas la peine d'être écrit, mais ouais .. ça casse du mythe.

En ce qui concerne c'qu'il s'passait avec Rudy, j'ai l'impression qu'j'entamme une sorte de réflexion noire.. J'ai beau sonner chez lui, l’appeler, lui envoyer des messages, rien y fait, il me répond plus.

Dans quelques jours j'pars une semaine avec ma mère et Daevon, j'ai l'impression qu'Idlewood va me manquer un peu, mais ça me ferra plaisir d'aller voir certaines personne de la famille.




Dimanche 31 Mars - 6h17
J'écris tôt ce matin, je sors juste de chez Jeffrey, mais c'est une histoire qu'il faut que je raconte juste après avoir décrit cette journée qui s'est divisée en .. << deux phases >> .. Ouais disons ça comme ça.

Quand je suis sortis cet après midi, le capitaine des babs s'est arrêter en voiture devant chez moi. Jamais j'aurais pensé que les flics savaient se déplacer en solitaire sans sortir de flingues. Il s'est approché en demandant "où se trouvait la mère de Snap", j'ai pensé que c'était en rapport du jugement de Brandon qui s'approchait comme il m'avait déjà dit.
Mais non .. Le gars aurait pu me dire que dans 2 jours c'était la fin du monde, ou que j'avais gagné 1 putain d'millions d'dollards il gardait la même expression, il restait neutre, vide d'émotions.
Avant que le type n'ait pu parlé, quelqu'un du quartier est arrivé en courant pour dire que Snap avait été enlevé .. Merde, je commençais à avoir une boule au ventre, une boule qui a explosée alors quand le capitaine nous à lâché que Snap était.. mort. Putain, l'écrire me refait verser une larme pour lui, et je n'ose même pas imaginer l'état de sa mère.
Qui mérite de mourir dans de tels circonstances ? Pourquoi ?

Toute la journée, l'air se faisait sec, ne me laissant inspirer qu'une profonde tristesse alors que je regardais le quartier tandis que les rues me paraissaient de plus en plus maussades.
Pour me changer les idées je suis parties faire mes valises et ranger mon appartement puisque demain je pars avec ma mère et mon petit frère. Ouais la date à été avancée à demain matin.
En faisant le tris dans mon armoire j'ai retrouvé un pochon de Queen Green qui trainnait, j'ai roulé un joint, puis un autre, puis un autre .. puis je suis sortie. En passant devant la maison de Snap, j'avais oubliée pourquoi j'étais dehors.
Les gars sont arrivés, j'ai tirer sur un joint, j'en ai r'éclaté un juste pour moi, puis quand y avait plus que quelque têtes au fond du sachet je suis partie chez Jeff' pour le terminé avec lui.

La soirée s'est bien entammée sur mon dernier joint, puis de fils en aiguilles, on s'est retrouvé à s'embrasser. Alors que je venais m'installer sur lui, je me sentais hors de tout et en sécurité.
Enfin, certaines choses en amenant d'autres, j'en ai perdus mes vêtements, lui aussi, nous laissant nous ébattre sur le canapé du salon.
Alors qu'il me disait un truc du genre << C'est que t'es habituée toi >>, j'aurais voulue lui répondre qu'il savait me manier vraiment bien aussi mais je me sentais si bien que je n'arrivais presque plus à placer un mot, je me suis contenter de penser.
Là .. là .. je ne saurais même pas décrire ma nuit, un plaisir tellement intense qu'à certains moment j'avais peur d'en crier trop fort.

Dans à peu près un quart d'heure je vais partir, et j'ai une sensation terrible au fond de l'estomac, je pensais réellement au début que je voulais partir de ce quartier, et puis avec le temps je m'y étais faite et je me sens mal de partir comme une voleuse de chez lui, mais il m'a demander de seulement lui laisser un message.
J'espère que ce que je lui ai laissé sur la joue le poussera à m'attendre pendant une semaine.




Dimanche 7 Avril - 9h17

Je suis rentrée hier soir, et j'ai passé ma soirée avec Jeffrey. C'est vrai qu'il m'avait plutôt manqué pendant cette semaine, et c'soir beaucoup d'points ont été éclaircis. Il m'caractérise comme sa petite amie, je pense que ça coule vraiment bien alors pour nous deux. Même Lina m'a dit qu'on était fait pour aller ensemble.
On était partis en boite, j'ai pas trop suivis mais il y a eu une embrouille et Jeff s'est fait tirer dessus, rien de grave, mais j'ai eu vraiment peur pour lui, j'avais déjà vu des gars s'faire tirer dessus depuis que j'étais partie à Idlewood, j'ai fais 3 passages à l’hôpital moi même, mais là c'était différent, j'me sentais vraiment mal sur l'coup, j'savais pas quoi faire, j'savais pas quoi dire, j'voulais juste que rien ne se soit passé.
Finallement, il y aura plus eu de peur que de mal, ça me rassurait. On a donc finit la soirée chez lui sur un gros joint, là ouais c'était un truc à s'briser l'crâne, peut-être la taille d'une bouteille, ouais, environs la taille d'une bouteille.

J'étais tellement bien dans ses bras, que ça méritait une photo :


Jeff' <3





Lundi 8 Avril - 4h28

Il est super tôt ou dans mon cas super tard, mais j'arrive pas à dormir.
J'ai pas de quoi rouler un joint, j'ai pas même une goutte d'alcool chez moi, la nuit se fait longue et j'ai vraiment mal aux côtes.
Dans la journée, vers 20 heures, je cherchais de quoi rouler un stick ou deux, et comme y avait personne dans le quartier, je suis passée sur le pont pour voir si des types aurait de quoi me vendre un petit truc.. Merde, c'était carrément la dèche là. Puis y a un de ces gars qui se ramène en me disant qu'il en a, le truc c'est que ce fils de pute et son pote m'ont envoyé plusieurs coups de battes, ils m'ont laissée par terre ensuite, m'ont pris ma thune et mon portable.. Putain de merde ! Je me rappel de ce coup de batte dans le crâne, puis le vide, je me réveille en ayant mal partout, l'arcade en sang, je rampais presque pour rentrer chez moi. C'est Lean qui m'a trouvé dans cet état pour m'emmener à l'hosto.. Putain j'en ai marre, c'est la 4eme fois que j'y passe en 3 semaines. Bordel, en 3 semaines.
J'étais mal en point, mais j'ai rien de casser, donc tout va bien.. M'ouais, presque tout va bien quoi.

On avait une semaine a rattrapé avec Jeffrey, alors on est partit chez lui, - WaW - (( le mot est entouré )). Je pensais récupérer le temps perdu d'une semaine, j'ai cru me prendre la dose d'un mois.
Mais, sérieusement, qui s'en plaindrait ? Mh, qui ?

Il m'a expliquer qu'il y avait un traitre à prendre en chasse après, j'avais pas tout compris mais ils parlaient tous de Kunzo comme ça; qu'il avait trahit ses frères et abandonné le quartier.
Ils avaient tous sortis des armes, une quinzaine d'hommes près à tout pour ramener la tête de Reggie, on m'a pas vraiment expliqué, mais je les ai suivis, je restais dans la voiture de Kaydee avec Lina.

Bon, personne la trouvé alors on est tous partit chez Kaydee, et comme la dernière fois, il y a eu ce qu'ils appellent le Beat-In. Au moment où je suis passée au milieu, Kow et K' me posait plusieurs séries de questions, puis je me suis faites tabassée par tout le monde, j'ai sentis que certains coups étaient retenus et je sais qui à voulu frapper le plus fort. J'avais repris plusieurs coups dans les côtes et merde la douleur revenait, quasiment insoutenable.

Je voyais l'air dépité qu'avait hissé Lean sur son visage, ça me remplissait de peine, mais je savais pas quoi dire en plus de ça K' lui a demander de me tabasser à son tour, tout seul cette fois-ci.
Je sais pas trop quoi penser, quand je me suis relevée, Jeffrey n'était plus dans la pièce, moi je me sentais mal.

Kow et Kaydee m'ont alors raconté que j'allais me faire tatouée comme Lina, Brod, Jonas et un peu tout le monde.. Que j'étais dans la famille et qu'aucun retour n'était possible.




Lundi 15 Avril - 2h31

J'écris plus en ce moment, même là, je suis pas vraiment inspirée, surement avec la fatigue.
Je me couche chaque nuits quand la journée commence pour me lever tard dans l'après midi.
Je me sentais pas super bien, Jeffrey était en prison, j'avais ses derniers mots qui me résonnaient dans la tête;

"Je t'aime.
C'était peut-être pas le meilleur endroit pour me le dire la première fois, mais, ça m'a fait tenir, j'attendais qu'il sorte avec impatience, j'allais le voir chaque fois que je pouvais et je savais que tôt ou tard il serrait de retour.

Quand il est sortit il m'a offert un chaine en or qui tient un pendentif en forme de feuille de cannabis. Je veux pas savoir combien ça lui à coûter, mais il a surement du se ruiner pour ça. Depuis je la retire plus, je voudrais trouver un truc à lui offrir en échange, mais rien me vient à la tête, je pense à tout un tas de choses en ce moment.

Chaque jours j'en apprends un peu plus sur le quartier.
Maintenant que je me suis lancée pour y rester, je fais ce que je peux pour pas y foutre la merde, pas provoquer inutilement les flics ou les passants etc.. et pour que les plus jeunes fassent gaffe aussi.




Dimanche 28 Avril - 3h14
Je viens de me reveiller en pleine nuit, donc j'ai penser à relire tout ce que j'avais écris dans ce cahier.
La différence entre "moi" maintenant et "moi" d'avant est flagrante.

En ce moment j'ai plus la tête à écrire, je crois qu'en fait, j'me vidais la tête surtout pour les conneries qui se passaient dans le quartier.. Chaque balles tirées, chaques sang versés, les passages à l'hosto' et tout les passages à tabacs aussi. M'ouais, elle se fait sale la vie quand on voit ça au quotidien. Faut dire que ma mère a surement raison, je mène pas la vie que je voulais au début, mais celle-ci au final, elle me convient, je m'y suis faite. Je regarde de plus en plus la violence d'un regard vide.. Voir quelqu'un se faire tirer dessus, voir quelqu'un mourir dans la rue, c'était presque tout les jours, et si ce n'était pas quelqu'un que je connaissais - je peux pas le cacher - je ne me déplaçais même pas.

J'observe et j'attends.

En fait, quand je sors de chez moi, je suis vidée de mes émotions, je crois que je veux juste tenter de garder la tête haute, rester forte. Chaque fois que je penses à tout ça, je repense à mon père; "Dans la vie, ne pleure pas" il me disait ça tellement souvent, que j'ai finis par être conditionnée à garder mes peines pour moi.

Je vais pas m'attardé sur tout ça, il n'y a pas que des mauvaises choses en ce moment.
Récemment, j'ai acheter ma première voiture, une vieille caisse de '81, elle est en super bon état, elle roule bien.. Faudra quand même changer la peinture.

Et j'ai emménagé chez Jeffrey, il y a quelques jours. je me sens tellement bien avec lui. <3
Hier soir,.. Cette nuit, assez tôt, on est aller voir ma mère, je voulais faire les présentations. Elle m'avait prévenue que Daniel serrait là, mais elle m'avait pas dit que la maison où elle louait allait être vendue et qu'elle se retrouvrait à vivre chez lui. Et comme chaque fois où je lui parle de ma vie à idlewood, on s'est engueulées, et Daniel est venu taper la morale.. C'est la première fois que je parlais aussi longtemps avec lui, et la première fois où j'ai eu l'impression qu'il disait les choses sincèrement et en réfléchissant.
Ma mère, elle, m'a surtout dit qu'fallait que je reprenne l'école, qu'il fallait aussi que je vienne habiter avec eux.. Qu'ici on avait le luxe a porté de main, que la belle vie était assurée..
Si elle savait, si elle savait juste que je ne peux plus partir. J'ai décidé de rester à Idlewood, avant même d'avoir ce tatouage sur le cou, j'ai décidé que je resterais quoi qu'il m'en coûte.
Et pour avoir de quoi vivre, je revendais toujours un peu d'herbe, j'ai même déjà braquer un type avec Broderick et Daw, j'avais plus peur de sortir une arme s'il le fallait.
J'avais d'abord penser que ça changerais quelque chose, mais je me dis surtout que si je dois le refaire, ce serrait sans hésitation.





Mercredi 8 Mai - 22h30

Crise de conscience, j'ai la tête qui se prends de pleins de pensées, j'écris seulement histoire de me vider un peu l'esprit car j'ai rien pour me rouler un stick, et car ça me fait passer un peu le temps, Ouais, un petit temps calme dans cette journée mouvementée.

En l'espace de moins d'une semaine, le nombre de types que j'ai tuées se fait plus haut que le nombre de personne que j'ai vu mourir ou se faire tirer dessus dans toute ma vie.
Tout ça, c'est depuis que je négocie avec Daniel pour qu'il paie la caution de Lean, il m'a demander de réfléchir à tout ce que j'ai fais dans ma vie, à tout ce que je ferrais si je reste à Idlewood, et pourquoi.. Pourquoi j'ai choisis cette vie là.
Il m'avait filer plusieurs livres écrit par le genre de personne qui ne font que penser, penser et re-penser toute la journée.. C'est bien une des première fois que je lisais pas un livre en diagonale merde..
Et ce que j'en retiens, c'est qu'on obtient le bonheur parce qu'on décide de vivre heureux, que c'qui touche à la mort ne nous concerne pas, car la mort n'est pas là pour quelqu'un qui vit et qu'elle n'est plus là si ce quelqu'un est déjà mort..

Bordel, ça s'bouscule dans ma tête et je commence à parler d'un vieu livre écrit surement par un type dont j'atteindrais jamais le même niveau de défonce.

Mais toutes ces conneries m'avais tourné la tête, je me disais qu'il fallait absolument que j'ai l'envie d'être heureuse, et pour ça j'étais plutôt déterminer à dépasser certaines limites.

Comme je l'avais déjà écrit sur la première page, des fois j'ai l'impression d'oublier qui j'étais, car qui je suis n'a rien à voir avec le début.




Mercredi 5 Juin - 2h17

Dingue comment l'temps passe vite.. ça fait un mois quasiment que j'ai pas ouvert ce vieux journal.

J'avais la tête ailleurs, j'en ai marre d'tout un tas d'trucs, et merde..
Lina est morte, poussée au suicide par tout c'qu'il s'passe ici.
Rest in Peace ma belle, j'espère qu'pour toi tout est mieux là où t'es.

Je sais pas quoi écrire, ça tourne plus très rond dans le quartier, Dwayne a voulu se coller une balle, les plus jeunes se trimbalent des armes ou se frappent sur la gueule toute la journée pendant qu'on voit plus les plus vieux, et même à 10 - 12 ans ça joue aux gros durs..

Tout les jours c'est la merde qui toc nos portes, et la mort qui les traverses même si on en ferme les serrures.
Mon anniversaire arrive bientôt, mais je me demande encore tout les soirs si je serrais toujours là pour vivre ce jour.



Dernière édition par Alisha le Mer 5 Juin 2013 - 2:18, édité 5 fois

avatar

DYS
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par Way'stside le Mer 20 Mar 2013 - 18:41

Message

Ah ouais. Jolie travail !



avatar

Way'stside
Active Player


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par Krazy le Mer 20 Mar 2013 - 20:25

Message

Jolie histoire, ton mugshot a l'air intéressant.

avatar

Krazy
Supreme Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par therealBuck le Ven 22 Mar 2013 - 20:34

Message

Très belle présentation, et une belle histoire !



avatar

therealBuck
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par 2SK le Ven 22 Mar 2013 - 23:09

Message

Je viens de tout lire, c'est pas mal du tout. Continue comme ça, ce que je viens de voir donne envie de lire la suite.



ShockWave

avatar

2SK
Supreme Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par DYS le Sam 23 Mar 2013 - 22:44

Message

Merci beaucoup vous tous, j'ai rajouté ce que j'avais pas encore restitué des dernière journées passées.

avatar

DYS
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par DYS le Lun 25 Mar 2013 - 23:21

Message

Désolé DP, j'UP pour l'25 Mars

avatar

DYS
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par DYS le Mer 5 Juin 2013 - 2:18

Message

Big MAJ histoire d'bien remettre à jour ici.

avatar

DYS
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par LB le Mer 3 Juil 2013 - 19:02

Message

BG mais t'parle pas dmon suicide =(

avatar

LB
Top Dawg


Revenir en haut Aller en bas

Re: Background - Journal - Alisha Davis - 6 JuinMessage par Mack187 le Mer 3 Juil 2013 - 19:08

Message

T'en valait pas la peine.

J'avais jamais lut, mais c'est bien, tu devrais continuer Surprised

avatar

Mack187
Leader


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum